Samedi soir, les Pelicans accueillaient les Hocklines de Toulouse pour le compte de l'avant dernière journée de championnat. 

Le mot d'ordre était simple pour les hommes du président BRAND, "Maintiens".
En effet, pour atteindre l'objectif premier de l'équipe, elle se devait de remporter le match face à un concurrent direct avec seulement 2 points d'avance sur Toulouse 7e et ainsi se mettre à l'abris des poursuivants.

12717764_1200333673329525_3370467873532125806_nUne entame pleine d'envie.

Le match commence sans round d'observation puisque à peine 3 minutes après le coup d'envoi, F.RIVET trompait une première fois la vigilance du portier des Hocklines bien servit par B.BIRELOZE pour mettre à profit une première supériorité numérique concédée dès la 2e minute.

C'était ensuite au tour des visiteurs de faire parler leur jeu de puissance durant 2 minutes et de refaire leur retard par l'intermédiaire d'A.GOURNAY sur une passe de B.BALMOT. Un match serré mais ce sont bien les locaux qui feront le chemin en tête puisqu'à la 10e minute S.HEBDITCH vient défier et battre une seconde fois G.HAMIEAU. Il sera imité deux minutes plus tard par B.BIRELOZE contre le cours du jeu avec un but ras de terre alors que les siens sont une nouvelle fois en infériorité numérique. Il valait mieux être efficace sur les Powerplay en ce début de match car c'est une nouvelle fois sur cette phase de jeu que les Pelicans aggraveront le score, à l'initiative T.BRAND, à la finition JY.LEFRANCOIS.

4-1 au quart d'heure de jeu puis 5-1 à la 18ème minute avec un 2e but de F.RIVET sur une ouverture de Y.GALVEZ. Une mi-temps prolifique donc, qui voit les locaux rejoindre les vestiaires sur un score de 5-1.


Une seconde mi-temps bien gérée.

Coutumiers des fins de match en demi teintes, les Pelicans se devaient maintenant de gérer correctement ces 25 prochaines minutes pour éviter toutes déconvenues. A la 30e minute, nouvelle supériorité pour les Rochelais qui trouveront une nouvelle fois le chemin des filer sur un lancer dans la lucarne gauche de B.GALVEZ servit par N.MARTIN. Peu de répit pour G.HAMIEAU dans ce match puisque JY.LEFRANCOIS vient à son tour s'offrir un doublé à la 35e minute suite à un beau mouvement collectif avec B.BIRELOZE qui signe là sa deuxième passe décisive du match. Avec ce score de 7-1, les Pelicans paieront leur relachement et se feront punir par deux fois avec un doublé du toulousain V.LABROUSSE.

Score final 7-3 pour un match ouvert où les pénalités auront dictées le rythme du match, mais aussi A .BRAND en pleine confiance sur sa ligne qui repoussera bon nombre des offensives Hocklines et permettre à ses coéquipiers de creuser l'écart.

12654189_1200334179996141_972877470350044669_n
Et pourquoi pas un bonus ?

Forts de 4 victoires sur les 4 derniers matchs et 11 points pris sur 12 possibles, les Pelicans iront jouer leur dernier match chez les Orques de Cholet. Une équipe bien connue des Rochelais puisqu'ils les ont déjà rencontré trois fois cette saison (deux matchs de préparations et le match aller) où les Pelicans se sont imposés par deux fois non sans mal.

Le maintien maintenant assuré, les maritimes ne seraient pas contre un petit extra en participant aux phases finales. Les conditions sont simples pour conserver leur 4e place au classement de la poule C synonyme de qualification pour les playoffs. La première possibilité étant bien sûr de s'imposer en Terre Choletaise ce qui assurerait leur 4e place. En cas de revers il faudra prendre en compte les résultats des autres match de la poule. En effet deux équipe seront à surveiller, à savoir La Teste et Colomiers, toute deux à 1 points des Pelicans, il faudrait donc espérer un faux pas de ces deux équipes. Avantage de poids pour les hommes du président BRAND, il joueront le dimanche et auront connaissance des résultats des rencontres du samedi soir.

Credit photos : Focale 8

Mis à jour (Mardi, 22 Mars 2016 12:11)